samedi 8 septembre 2012

En vacances avec ma maman: Bordeaux


Dernier arrêt de rentrer à Londres: Bordeaux! Une autre ville de France que je voulais visiter pour continuer à respecter ma résolution.

Encore une fois, j'ai déniché une perle de petit hôtel sur Trip Advisor, l'Hôtel du Théâtre qui se situe en plein coeur de Bordeaux, et comme son nom l'indique, tout près du Grand Théâtre. Toutes les chambres sont décorées selon un thème. La nôtre avait pour thème le surf et Hawaï. La propriétaire de l'établissement était d,une gentillesse, elle a même réussi à nous dépanner en nous laissant utiliser Skype sur l'ordinateur de la réception!
Photo: Maman
C'est en revisitant le site web de l'hôtel que je viens de réaliser ce qui décrit le mieux Bordeaux. Il s'agit d'une ville où il fait bon vivre et où on peu simplement flâner! On se promène à pied dans la rue ou sur le bord de la Garonne, sans stress. La ville regorge de café et de restaurants, on trouve toujours un endroit pour se poser et apprécier la vie. Il est impossible de ne pas trouver quelque chose à son goût avec tous les restaurants qui se trouvent dans le centre de Bordeaux. Puisque la majorité du centre est interdit à la circulation en voiture, les tables et les chaises envahissent les rues pour en faire des terrasses. Ce qui ajoute à l'agrément, les terrasses c'est quelque chose qui me manque beaucoup à Londres!


Bordeaux, c'est aussi une étape des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. On peut apercevoir un peu partout en ville des indications pour les pèlerins, soit par des médaillons dans le pavé ou par le symbole du chemin indiqué sur le nom des rues.

Une particularité de Bordeaux, c'est le miroir d'eau qui se trouve face à la place de la Bourse. Il s'agit en fait une immense étendue d'eau rectangulaire peu profonde, il doit y avoir 2 ou 3 cm d'eau lorsque l'espace est parfaitement rempli. C'est à ce moment que cela donne un miroir d'eau où l'on voit la place de la Bourse s'y refléter, de jour comme de soir.

Quand le «miroir» n'est pas en fonction, cela devient une immense fontaine, que ce soit des jets d'eau ou de bruine. L'endroit parfait pour se rafraîchir pendant l'été.

Pendant qu'on flâne dans Bordeaux, on peut faire du magasinage à volonté, la ville étant truffée de grands magasins et de petites boutiques. Comme à Montréal, la principale artère commerciale est la rue Sainte-Catherine. C'est là où on trouve toutes les grandes marques et aussi une marée humaine, puisque la rue est complètement piétonnière. Près de la porte Dijeaux, on trouve bon nombre de belles boutiques indépendantes. Ma maman s'est même fait de nouveaux amis dans une boutique de savons artisanaux! J'ai aussi remarqué qu'on usait beaucoup de jeux de mots ou d'expressions pour le nom des boutiques.
Photo: Maman
Si vous voulez mêler magasinage et bord de l'eau, vous pouvez aller vous promener au Quai des Marques. On y trouve des boutiques de style outlet et des restaurants, mais une fois rendu au bout, il faut revenir. Ça fait une bonne marche pour rentrer au centre-ville! Nous avons décidé de nous la couler douce en après-midi et nous avons été au cinéma, quoi de mieux qu'une comédie romantique avec Gad Elmaneh et Sophie Marceau pour se détendre en plein après-midi. Nous avons profité du tarif après-midi dans une mini-salle près de la place des Grands Hommes et nous nous sommes empiffrées de barbe à papa. Le film vient de sortir au Québec, je dois que c'était très léger, c'est un bon film en DVD pour une journée pluvieuse.


Après s'être promené en loin et en large dans Bordeaux, de gauche à droite, avec ou sans cornet de crème glacée à la main, nous avons pris le chemin de l'aéroport pour rentrer à Londres. Les vacances tiraient sur leur fin...

Pour voir toutes les photos de Bordeaux, c'est sur Flickr ici.

1 commentaire:

  1. J'ai comme une envie de visiter Bordeaux maintenant...! Merci! :)

    RépondreSupprimer