jeudi 28 juin 2012

York: petit, mais charmant

Avant New York, il y avait York, tout simplement, mais les deux villes n'ont absolument rien en commun. Je préfère de loin New York, mais je vous parle quand même de ma visite à York, le temps de fuir Londres et la frénésie du Jubilé de diamant.

J'avais toujours entendu parler en bien de York et je voulais y aller depuis un bon bout déjà, mais les prix des billets de train semblaient toujours astronomiques. Lorsque nous avons commencé à regarder nos options pour le week-end du Jubilé, les billets d'avion étaient déjà hors de prix. Les compagnies aériennes le savaient bien que c'était alléchant pour les Britanniques de partir 4 jours sans prendre de jour de vacances et en on profiter pour gonfler les prix. Un vol avec escale pour l'Espagne à près de 300£, euh non merci! Nous nous sommes donc tournés vers les destinations en Grande-Bretagne et par miracle, les prix pour York étaient beaucoup moins chers qu'à l'habitude, parfait c'est réglé, nous prendrons le train à King's Cross.

Au départ, nous devions passer les quatre jours du long week-end à York, mais l'auberge de jeunesse The Fort qui était à notre avis la meilleure option d'hébergement pour une chambre privée pas trop chère n'était disponible que pour deux nuitées. Finalement, cela aura été pour le mieux, parce que franchement, je ne sais pas ce qu'on aurait fait si nous étions restés une journée de plus, car c'est très joli, mais aussi très petit. Moins de 200 000 personnes habitent cette ville du nord de l'Angleterre. York est une ville fortifiée qui a su garder tout son charme et son architecture médiévale.

Habitués aux vols à l'heure des poules, il était hors de question de prendre le train de bonne heure, même si le trajet prend plus de deux heures selon l'itinéraire du train. La fin de semaine ne s'annonçait pas très agréable côté météo, puisque selon les météorologues, la pluie serait au rendez-vous. Disons que pour cette fois, ils avaient menti qu'à moitié, car il a bel et bien plu pendant une grande partie du dimanche. Ne savant trop que faire avec toute cette pluie en arrivant à York, nous avons simplement fait la sieste. Puis nos estomacs ont commencé à crier famine, nous avons donc sillonné les rues pour atterrir dans une succursale d'une chaîne de resto italien qu'on n'avait pas encore essayé à Londres!

Comme il annonçait un peu plus beau pour le lundi, nous avons décidé de faire un tour de ville guidé à pied. En attendant notre guide, nous avons vu différent groupe passer tous accompagner d'une mémé qui ne parlait pas trop fort, j'avais déjà peur de voir la bouille de notre guide à nous. Bien, non un jeune universitaire bien fringuant, fiou! Nous avons commencé par le jardin du musée, qui est un des plus grands parcs de la ville et qui est construit sur d'anciennes ruines romaines. On trouve des tombeaux romains un peu partout dans le parc, dont certains sont même transformés en banc public. Vive le recyclage...

Nous avons ensuite monté les marches qui mènent au sentier qui longe les fortifications de la ville. Certains de ces murs offrent une superbe vue.

De plus, même si vous ne savez plus trop où vous êtes sur le parcours du mur, vous avez toujours la cathédrale comme point de repère, car une des lois de la ville interdit de bâtir toute structure plus haute que la cathédrale. Alors, c'est bien pratique de savoir qu'on la voit de partout! Donc après avoir épié quelques voisins, nous sommes redescendus sur le plancher des vaches afin de nous diriger dans le centre de la ville.

Comme je le disais plus haut, la ville de York est plutôt petite, donc la visite guidée ne pouvait pas s'éterniser non plus, après 2h30 de marche, le guide nous a laissé à la fin de la célèbre rue The Shambles qui est la plus vieille rue commerçante d'Angleterre. Vous remarquerez l'étroitesse de la rue, c'est idéal pour le potinage, on voit tout ce qui se passe chez le voisin sans quitter son salon!

York et ses petites rues regorgent de petits commerces authentiques, dont beaucoup de magasins de bonbons à l'ancienne. J'en ai donc profité pour essayer de trouver des dolly mixtures, mais en vain. Il semblerait que ce ne soit pas très populaire dans la région, car je suis sortie bredouille de quatre magasins différents... Beaucoup de magasins ont aussi deux fonctions, on peut trouver des salons de thé, des pubs ou autre à même d'autre commerce comme des antiquaires, des librairies ou magasins d'ours en peluche. Pour les trouver, il suffit d'avoir l'oeil bien ouvert sur la rue et de repérer les tableaux noirs à l'extérieur des commerces. C'est comme ça que nous avons pris un cream tea au beau milieu d'antiquités. Mais il semble que l'endroit où prendre le thé à York, c'est chez Bettys. Il y avait toujours la queue à toute heure du jour!! Je ne sais pas si les scones sont meilleurs, mais le cream tea y était deux fois plus cher que chez l'antiquaire...


Après avoir sillonné les rues de la ville, et avoir complété toutes les parties du mur fortifié, nous étions un peu en manque d'activités pour notre troisième journée à York. C'est un peu à reculons et par ennui que nous nous sommes rendu au musée ferroviaire de York. Le musée est théoriquement gratuit, mais on vous incite à faire un don de 3£ à l'entrée, c'était un moindre mal pour nous occuper pendant une heure ou deux. Sans avoir un intérêt majeur pour les trains, nous avons fait le tour du musée, qui est immense et comprend beaucoup de locomotives grandeur nature. Une partie que j'ai trouvé particulièrement intéressante est celle où l'on peut voir les wagons de certains royaux, certains remontant même à l'époque de la reine Victoria. Dommage qu'on ne puisse pas rentrer à l'intérieur, mais c'est compréhensible puisqu'il serait difficile d'y circuler.


Après cette escale ferroviaire, nous avons jeté l'éponge, il n'y avait plus rien d'autre à faire ou à voir... Nous nous sommes donc installés chez Starbucks pour profiter de l'internet sans fil gratuit avant d'aller prendre notre train pour rentrer à Londres. Je vous recommande York si vous passer dans la région, mais pas pour trois jours, c'est vraiment trop petit! Nous voulions un week-end relaxe et nous l'avons eu, un peu trop à notre goût même!

Mais on fait aussi des trouvailles à York, comme:
  • une promenade en l'honneur de l'actrice Dame Judi Dench, qui, après vérification, est originaire de York

  •   un nounours géant

  • une imitation de poutine que je n'ai pas essayée, car ce n'aurait été qu'une pâle copie et sans fromage squik squik, c'est pas pareil!


  • et la reine Elizabeth en carton!

Les photos sont maintenant disponibles sur mon compte Flickr ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire